Chronique La Voyageuse de nuit de Laure Adler

Jean-Baptiste Hamelin Librairie Le Carnet à spirales (Charlieu)

C’est incroyable comme les grandes voix de la radio s’impriment en nous°! Alors, quand Laure Adler écrit, on l’écoute. Elle s’empare avec finesse d'un sujet souvent éludé : la vieillesse. Elle s’emploie à briser ce qu’elle nomme « la conspiration du silence ». Fruit de rencontres et d’enquêtes, cette ode à la vieillesse interroge profondément notre intime, au moment où cette vie semble nous échapper. Laure Adler évoque alors très pertinemment cet « état » : « Finalement, la vieillesse complique la vie physique et la vie matérielle mais simplifie la vie morale ». Elle entrevoit alors un espace de liberté insoupçonnée. Et pourtant, avec acuité, avec force, elle dénonce cette société où cette liberté devient une prison pour celles et ceux qui vieillissent en souffrance. Citant d’illustres écrivains, Laure Adler livre également ses propres réflexions, intimes et sincères, fruits de son expérience. Un essai littéraire et percutant, sensible et personnel, à lire sans attendre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@