Chronique Se lever à nouveau de bonne heure de Joshua Ferris

  • Joshua Ferris
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Dominique Defert
  • Coll. «NULL»
  • JC Lattès
  • 02/09/2015
  • 378 p., 22 €
NULL

Paul O’Rourke est un dentiste réputé dans un quartier chic de New York. Un brin misanthrope, il vit en marge de la société, rétif à la modernité du cyberespace, englué dans ses petites habitudes, et particulièrement acerbe face à ses semblables. Son petit monde, pourtant, s’écroule le jour où il se découvre une existence virtuelle, un double numérique. Paul vit cela comme un attentat, une atteinte insupportable à sa vie privée. En plus, ce double se crée un site Internet, un compte Twitter, une adresse de messagerie, et se permet de poster des commentaires, des publications sur divers autres sites. Enfin, il étaye ses propos avec de longues réflexions religieuses. Quatre ans après l’excellent Pied mécanique (J’ai Lu), Joshua Ferris séduit de nouveau par son inventivité littéraire et son regard pertinent sur sa société, ainsi que son affection pour Paul, personnage entraîné malgré lui dans le monde virtuel, ce monde qui lui fera perdre pied… sur terre.

Jean-Baptiste Hamelin Librairie Le Carnet à spirales (Charlieu)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@