Chronique D’une terrasse à l’autre de Mira Popovic

Jean-Baptiste Hamelin Librairie Le Carnet à Spirales, Charlieu

Des petits riens sensibles et précis composent ce recueil de nouvelles charmantes par leur légèreté, leur cocasserie, leur énigmatique dénouement sous une apparente banalité quotidienne. En trois parties distinctes, Mira Popovic développe des instantanés de vie pour les transformer en contes. La première partie est celle de la fantaisie, celle de ces êtres qui possèdent en eux un petit brin d’incongruité, un petit grain de folie, un léger voile surprenant sur le cuir d’une chaussure noire (« Un gris presque noir »). La seconde partie, plus personnelle, s’organise comme un aller-retour incessant entre Paris et Belgrade, les deux villes-patries de l’auteur, et évoque des souvenirs d’enfance. Enfin, la dernière partie demeure la plus mystérieuse, celle des rêves éveillés et de ces instantanés qui peuplent notre sommeil. D’une terrasse à l’autre est un recueil de nouvelles d’une rare finesse, où les chutes inattendues, portées par une écriture délicate et précise, sont sobres et belles.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@