Chronique Le Pacte du petit juge de Mimmo Gangemi

  • Mimmo Gangemi
  • Traduit de l’italien par Christophe Mileschi
  • Coll. «Coll. « Seuil Policiers »»
  • Seuil
  • 03/03/2016
  • 336 p., 21.50 €

Jean-Baptiste Hamelin Librairie Le Carnet à spirales (Charlieu)

Deuxième volet des enquêtes du petit juge Lenzi, ce « Pacte » est une plongée dans l’organisation Ndrangheta, mafieuse pieuvre du Sud de l’Italie. L’équilibre entre les familles criminelles est garanti par le « partage équitable des sources de revenus ». Alors, quand suite à une information, les carabiniers décident d’intervenir afin d’intercepter une livraison de 200 kg de drogue et qu’ils se font doubler, ce « bel équilibre » vacille. Le petit juge Lenzi doit, sommé par le procureur, sortir de sa léthargie de bon vivant et d’observateur amusé de ses concitoyens. Plus complexe que prévue, son enquête l’entraînera sur des terres bien sensibles. Efficace, d’une noirceur totale, ce polar séduit également par le portrait sans complaisance des personnages, dont le fameux Don Mico, le parrain sorti de prison pour problèmes de santé, homme affable au discours si bienveillant et si double de sens. On retrouve également cet humour caractéristique des auteurs italiens, qui contrebalance la noirceur du propos. Pacte réussi.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@