Chronique Des objets de rencontre de Lise Benincà

Jean-Baptiste Hamelin Librairie Le Carnet à spirales (Charlieu)

Fruits d’une résidence d’auteurs, Des objets de rencontre démontre l’importance que revêt le contact avec les autres dans un travail de reconstruction personnelle. Lise Benincà a eu la chance de côtoyer pendant plusieurs mois les travailleurs et les bénévoles de la rue Riquet, de l’association Emmaüs Défi. Elle a eu cette chance de permettre à des vies cassées, brisées parfois par notre civilisée société, d’avoir voix au chapitre. Avec émotion, par le biais d’ateliers d’écriture, elle décèle chez les uns et les autres cette ligne de rupture, entre la chute et la reconquête de soi. Elle montre combien la bienveillance et le regard d’autrui sont essentiels pour se sentir vivant, pour se sentir utile. Par le truchement des objets, elle réinvente des vies, des existences, des destinées. Cette saison chez Emmaüs, par petites touches, capte la beauté des âmes, l’inquiétude des regards, la confiance parfois rétablie. Emmaüs suspend alors gracieusement la folle course du temps, pour redonner vie.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@