Chronique Les Luminaires de Eleanor Catton

  • Eleanor Catton
  • Traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Erika Abrams
  • Folio
  • 13/10/2016
  • 1248 p., 13.50 €

On pense à Agatha Christie, mais aussi aux auteurs anglo-saxons du XIXe siècle, tel Dickens. C’est par ailleurs un roman d’aventures prenant pour thèmes la ruée vers l’or et l’immigration, à travers deux exilés chinois notamment, l’un fumeur d’opium et l’autre fondeur d’or. Tous les ingrédients d’une saga de haut vol sont réunis. Le livre est composé de douze parties qui rappellent évidemment les douze signes astrologiques. De même, douze personnages vont êtres mêlés à une sombre histoire de disparition, de meurtre et de vol. Ces fameux douze personnages sont réunis dans l’arrière salle d’un hôtel pour tenter de résoudre certains faits étranges. C’est à ce moment qu’entre en scène Walter Moody, jeune Britannique qui a pour ambition de faire fortune. Il devine rapidement qu’il trouble une sorte de réunion secrète. Entre intrigues, manipulations et ambitions, il faut démêler le vrai du faux. Avec Les Luminaires on retrouve cet enchantement presque enfantin de la lecture : être embarqué loin, loin…

Marie-Laure Turoche Librairie Coiffard (Nantes)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@