Chronique Ensemble séparés de Dermot Bolger

Dermot Bolger que l’on compare volontiers à Joseph O’Connor ou Colm Toibin, signe ici un roman sur le couple sur fond de spéculation immobilière. Intrigant et intelligent.

Nous sommes dans l’Irlande du début des années 2000. L’immobilier est en plein essor et les constructions ne cessent de s’élever, ainsi que les loyers. Dans un lotissement, deux couples vont tenter un coup de poker et se retrouver au cœur d’une magouille financière qui les dépassera. Cette histoire, c’est d’abord celle d’une femme qui rêve de changer de maison et de son mari qui fait tout pour ne pas la décevoir. Tous les deux pensent que cette nouvelle demeure sauvera leur ménage. L’intrigue évolue rapidement pour aller au-delà de la simple crise domestique. En effet, ce gentil couple et leurs voisins voient leur vie virer au cauchemar avec la découverte du cadavre d’un sans papier dans leur jardin. Accident ou meurtre ? Qui est responsable ? Doit-on se méfier de son voisin et soi-disant ami ? À chaque chapitre son narrateur, ce qui permet au lecteur de rassembler lui-même les pièces du puzzle. Ensemble séparés est un très bon roman à forte dimension sociale, mais c’est aussi un livre qui explore les désirs cachés de l’être humain. Le travail sur la psychologie des personnages est remarquable, le tout rendu avec une sensibilité et une maîtrise comme seul l’écrivain irlandais sait le faire.

Marie-Laure Turoche Librairie Coiffard (Nantes)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@