Chronique La Nuit pour adresse de Maud Simonnot

Première sélection du Prix Renaudot 2017 dans la catégorie \"Essais\"

Deuxième sélection du Prix Médicis 2017 dans la catégorie \"Essais\"

 

Qui connaît aujourd’hui Robert McAlmon ? Il fut pourtant le premier éditeur d’Ernest Hemingway, il a contribué au succès de James Joyce et de Gertrude Stein. Ami de Sylvia Beach, la fondatrice de Shakespeare and co, de Kiki ou encore Ezra Pound, il était une des plus grandes figures de la scène littéraire du Paris des années 1920. Alors, pourquoi est-il si méconnu ? Francis Scott Fitzgerald écrira à son propos : « Dieu oubliera tout le monde – même Robert McAlmon ». Mais c’était sans compter sur une autre éditrice, Maud Simonnot qui a découvert ce visionnaire au détour de ses recherches pour sa thèse. Robert McAlmon était écrivain et avait tout d’un héros de roman. Il avait épousé une riche héritière pour vivre tranquillement à Paris. Grand fêtard, il rencontra le Tout-Paris et eut des liaisons avec les plus belles femmes de l’époque. Il fonda sa propre maison d’édition, Contact. Sa politique en la matière ? Publier tout ce qui lui paraissait impubliable ! Grand précurseur, il mérite d’être connu et reconnu.

Marie-Laure Turoche Librairie Coiffard (Nantes)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@