Chronique Cet été-là de Véronique Olmi

Par Marie-Laure Turoche, Librairie L’Écriture, Vaucresson


Amitié, amour et épanouissement personnel, tels sont les 
thèmes du roman de Véronique Olmi. Un texte sensible et humain qui vous offrira un grand bol d’air frais.


Comme chaque année depuis seize ans, trois couples d’amis passent le week-end du 14 juillet en Normandie. Une jolie parenthèse qui va finir par éclater. La maison de vacances à Coutainville appartient à Delphine et Denis, couple bourgeois avec deux enfants, qui n’arrivent plus à se parler. Ils sont rejoints par Lola et son nouveau petit ami, Samuel, de vingt ans son cadet, ainsi que par Marie et Nicolas, mariés et heureux malgré les complexes de cette comédienne ratée et les sentiments de culpabilité refoulés de ce dernier. Cet été-là, un jeune adolescent assez étrange s’immisce dans leur groupe et va, sans s’en rendre compte, pousser les personnages à faire face à leurs problèmes, à révéler leurs secrets, à tomber les masques. Ils seront amenés à s’interroger sur leurs désirs, à maudire ce quotidien qui les freine et cette politesse qui les fait taire. Dans ce cadre estival où l’on entend presque les mouettes et la mer, Véronique Olmi analyse les rapports amoureux et amicaux par le biais d’une narration à plusieurs voix. Les hommes se révèlent à la fois touchants et fragiles, les femmes sont tristes et seules ; cependant, à l’image de ce pin qui tombe malade, leurs aiguilles vont peu à peu retrouver leurs couleurs.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@