Chronique Une symphonie américaine de Alex George

  • Alex George
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Florence Hertz
  • Belfond
  • 06/11/2014
  • 389 p., 22 €

L’histoire sur trois générations d’une famille d’immigrés venus s’établir dans le Missouri. Ils ont fait l’Amérique et Alex George les raconte dans ce roman passionnant.

Dire que tout a commencé sur un air de Puccini ! À Hanovre, au début du xxe siècle, Jette et Frederick se rencontrent et s’aiment d’un amour tendre et passionné. C’est leur physique peu commun qui va les rapprocher. Jette tombe enceinte, mais son père refuse cette union. Alors, ils décident de fuir pour les États-Unis. Le fameux rêve américain ! Et ils vont le vivre, ce rêve ! Frederick tombe amoureux pour la deuxième fois lorsqu’il entend Art Tatum jouer au hasard d’une rue. Désormais, il n’a d’yeux que pour l’Amérique et pour sa musique, le jazz. Le couple s’installe dans une petite ville du Missouri où il ouvre un bar. Tout va pour le mieux, sauf que la soudaine passion de Frederick pour les États-Unis lui fait oublier son épouse. Lorsque la guerre éclate, c’est son pays d’adoption qu’il choisit. Les enfants grandissent, tombent aussi amoureux. Des amitiés se nouent, des secrets s’établissent et les tragédies sont, hélas, inévitables. La petite histoire se mêle à la grande. Nous traversons un siècle de l’histoire de ce pays : la guerre, la prohibition, le racisme… Une symphonie américaine est une très belle saga, comme on les aime. Un roman qui habite le lecteur, telle une mélodie que l’on fredonne.

Marie-Laure Turoche Librairie L’Écriture (Vaucresson)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@