Chronique Galveston de Nic Pizzolatto

Bienvenue sur l’île de Galveston, au sud du Texas. Galveston, merveilleux petit coin de paradis avec ses rues malodorantes et son climat étouffant. À proximité de la plage, l’hôtel Emerald Shores vous propose des tarifs à la semaine. Les chambres y sont miteuses et le personnel pas toujours aimable ; en revanche, un petit déjeuner avec saucisses vous est offert chaque matin. Nous vous garantissons une excellente planque durant votre cavale. Roy Cordi est ce qu’on appelle un antihéros, une brute solitaire et alcoolique. Il travaille pour Ray Pitko, trafiquant et proxénète à la Nouvelle-Orléans. Ce dernier veut se débarrasser de Roy et lui tend un traquenard. Ça flingue à tout va, mais Roy parvient à s’enfuir avec Rocky, une des prostituées. Rocky est le genre de fille qui a grandi trop vite, hésitant entre l’adolescente et la femme fatale. Sur la route, elle insiste pour récupérer Tiffany, sa petite sœur restée seule avec son beau-père. Leur road trip s’achève sur l’île de Galveston où ils trouvent refuge dans ce charmant hôtel.
L’histoire raconte deux périodes de l’existence de Roy. Le récit de la cavale alterne avec celui de notre antihéros alcoolique et solitaire vingt ans plus tard. Un Roy plus serein qui vit avec son chien et parmi ses livres. Cette structure ajoute au suspense, car le Roy plus âgé anticipe parfois sur le récit de cette cavale, lâchant quelques bribes dont le lecteur n’a pas encore pris connaissance. Dans ce très bon premier roman, Nic Pizzolatto réussit à créer une véritable atmosphère sur fond de notes de blues. On entre avec délice dans ce polar peuplé de gangsters et de prostituées, s’attendant presque à voir surgir un Al Pacino au détour d’une page. La voix du narrateur est rocailleuse à force d’avoir trop fumé. On a même la sensation de respirer des relents de whisky. Mais dans cet univers, au milieu de cette violence, un rayon de soleil finit par percer... C’est bien sûr la tendresse qui se révèle au sein de l’improbable trio formé par Roy et les deux sœurs.

MARIE-LAURE TUROCHE, Librairie L'ÉCRITURE, Vaucresson

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@