Chronique Confusion de Neil Jordan

Confusion est l’un de ces romans qui vous fait oublier tout ce qui vous entoure. Dès les premières pages, vous êtes happé par cette étrange et fascinante histoire.

Kevin grandit au cœur des quartiers pauvres de Dublin durant la décennie 1950-1960, dans la maison voisine de celle où a vécu Bram Stoker. Cette proximité n’est pas sans conséquence puisqu’il se sent continuellement poursuivi par un vampire. Finalement, c’est sous une forme humaine que son côté sombre se manifeste un beau jour. Gérald est un adolescent avec qui il n’a rien en commun, si ce n’est une très grande ressemblance physique. Issu d’un milieu aisé et scolarisé dans une école privée, il a aussi beaucoup de succès auprès des filles. C’est d’ailleurs grâce à l’une d’elles – qui confond Kévin avec Gérald, sans que celui-ci ne fasse rien pour la détromper – que leurs chemins finissent par se croiser. Au fur et à mesure des années, un lien étrange se tisse entre les deux garçons. Qui est Gérald ? Qui est Kévin ? Deux êtres qui parfois ne forment plus qu’un : Gerry. Aujourd’hui, Gérald est mort et Kévin raconte à la fille de celui-ci leurs existences si singulièrement unies. Car chacun a eu une influence importante sur la vie de l’autre et sur ses proches. Neil Jordan (réalisateur d’Entretien avec un vampire) explore avec brio les thèmes du double, de la folie et de la famille. Confusion est un roman mystérieux et magnifique. Kévin et Gérald continuent de hanter le lecteur bien après qu’il ait refermé le roman.

Marie-Laure Turoche Librairie L’Écriture (Vaucresson)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@