Chronique Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier de Patrick Modiano

Il est difficile de présenter ce livre, car il a beau être court, il est aussi très riche. De nombreuses portes vont être ouvertes, beaucoup de personnages auront un rôle et Paris et ses quartiers ressembleront à un décor de théâtre. Jean Daragane, écrivain misanthrope, est contacté par un inconnu qui a retrouvé son carnet d’adresse dans un train. Il lui donne rendez-vous. Ce dernier est accompagné d’une jeune femme, Chantal. L’homme qui se fait appeler Gilles Ottolini a reconnu un nom dans ce répertoire : Guy Torstel. Il souhaite avoir quelques renseignements sur lui, mais Jean se souvient à peine de ce Guy. Ce nom est aussi présent dans l’un de ses romans. À partir de là, Jean Daragane se replonge dans ses lointains souvenirs. Une partie de son enfance est entourée de mystère. Pourquoi vivait-il dans cette maison à Saint-Leu-la-Forêt ? Pourquoi ces photos prises dans un photomaton ? Et quelle est cette robe ? Jean Daragane devra faire la différence entre la perception de ses souvenirs et ce qui s’est réellement passé.

MARIE-LAURE TUROCHE, Librairie Coiffard, Nantes

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@