Chronique L’Enfant du lac de Kate Morton

NULL

Se plonger dans un roman de Kate Morton, c’est comme se glisser sous une couette douillette. La jeune Australienne nous invite chaque fois à découvrir les destins croisés de deux femmes dont le passé de l’une rattrape celui de l’autre. Dans son nouveau livre, nous allons rencontrer une jeune inspectrice, Sadie, en vacances forcées pour avoir dérapé dans une enquête. Réfugiée chez son grand-père en Cornouailles, elle découvre une splendide propriété complètement à l’abandon. Elle apprendra que Théo, le petit garçon de la maison, a mystérieusement disparu en 1933 alors qu’il était âgé de onze mois. Intriguée, ou plutôt touchée par cette affaire, Sadie décide de reprendre le dossier malgré les réticences d’Alice, la sœur aînée de Théo, devenue auteure de romans policiers à succès. À nouveau, Kate Morton nous plonge au cœur d’une intrigue passionnante où se mêlent la tragédie de la guerre, l’amour – qu’il soit fou ou brisé –, le chagrin… mais toujours avec cette lueur au bout du tunnel, qui s’illustre par la réconciliation avec les autres. Et surtout avec soi.

Marie-Laure Turoche Librairie L’Écriture (Vaucresson)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@