Chronique Les Douze tribus d’Hattie de Ayana Mathis

Dans cette gare de Philadelphie où elle débarque en 1923, Hattie n’a encore aucune idée de la vie qui l’attend. Fuyant la ségrégation sudiste, elle imagine ce quai comme un point de départ, une nouvelle frontière. Cette vie, Ayana Mathis va nous la donner au travers de dix chapitres, tous aussi éblouissants et forts en émotion les uns que les autres, qui égrènent les existences de ses enfants. Peut-on avoir dix voix, dit-elle, qui n’en font qu’une ? Puzzle magnifique traversant le XXe siècle, le livre plonge au cœur de l’histoire de l’Amérique noire, celle qui n’apparaît qu’en filigrane dans l’histoire officielle. Des douze enfants qui feront de Hattie une mère et une grand-mère exceptionnelle, elle apprendra à hurler, à se taire, à craindre, à fuir. Elle sera cette femme qui jamais ne rompt devant l’adversité, une femme étonnamment moderne qui jamais ne transige. D’une construction habile et mené de main de maître par son auteur, ce premier roman dépeint les combats d’une femme incroyable dont le parcours, jusqu’à la dernière page, apparaît comme une leçon de vie et de droiture époustouflante.

 

JEAN-FRANÇOIS DELAPRÉ, Librairie Saint-Christophe, Lesneven

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@