Chronique Un autre monde de Michka Assayas

NULL

Que reste-il comme langage commun à un père et son fils quand tout fout le camp, quand le dialogue se rompt, quand les choses disparaissent par un enchantement diabolique, sinon… le rock’n’roll ? Antoine fuit, s’enfuit, se cache. Seule sa batterie le raccroche à un rythme, une pulsation. Le père, c’est l’auteur, Michka Assayas, bien connu des amateurs de rock, mais lui-même incapable d’aligner une ligne de basse. C’est une chose de taper dans le dos de Bono, c’en est une autre d’arriver à être père, à retisser les fils étiolés d’une vie en pointillés. Alors fonder un groupe, brancher un clavier sur un vieux logiciel de musique, se mettre au Ukulélé, dégotter des contrats dans des salles fumeuses, sentir le trac monter juste avant le concert, débusquer une chanteuse punk aussi fiable qu’un grille-pain de contrebande, bref, mettre les mains dans le cambouis, renouer le lien avec Antoine… Un autre monde est un roman rock qui roule aussi par l’amour d’un père pour son fils. Et comme disait Bowie : « Let’s dance ! »

Jean-François Delapré Librairie Saint-Christophe (Lesneven)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@