Chronique Luwak de Pierre Derbré

Connaissez-vous le luwak, petite civette indonésienne, frugivore et qui adore manger des baies de café qu’on retrouve intactes après digestion de la pulpe dans ses excréments. Dis comme ça, je sens que votre envie de fuir ce livre est immense ! Eh bien, vous auriez bigrement tort ! Aussi, mettez-vous à la place d’Igor Kahn, fraîchement remercié de son usine de baignoires, qui gagne au loto, s’enfuit en Gironde, crée une jungle pouvant accueillir des luwaks, s’envole pour l’Indonésie afin de créer son cheptel, les rapatrie dans sa fameuse jungle, tombe un peu amoureux – enfin juste ce qu’il faut – d’une belle Indonésienne, leur fait écouter de la musique – le luwak est mélomane ! – et surtout manger des baies de café pour se permettre de vendre le café le plus cher du monde. C’est drôle, ça se moque un peu de la province endormie et de l’économie de marché. Pierre Derbré nous amuse autant qu’il s’amuse dans ce conte doucereusement ironique sur la nécessité d’aller jusqu’au bout de ses passions.

Jean-François Delapré Librairie Saint-Christophe (Lesneven)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@