Chronique Hanns et Rudolf de Thomas Harding

  • Thomas Harding
  • Traduit de l’anglais par Isabelle D. Taudière et Clémentine Peckre
  • Flammarion
  • 22/10/2020
  • 421 p., 21.90 €

Isabelle Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

C’est le jour de l’enterrement de son grand-oncle, à Londres, que Thomas Harding découvre que celui-ci a été chasseur de nazis et qu’il a arrêté Rudolf Höss, le sinistre commandant d’Auschwitz.

Hanns et Rudolf sont deux Allemands nés au début du xxe siècle, deux hommes ordinaires que l’histoire va opposer. Rudolf Höss aurait pu devenir paysan et continuer à vivre entre femme et enfants à la campagne s’il n’avait rencontré le parti nazi. Il s’y engage très tôt. De bonnes dispositions à l’organisation le conduiront à assumer le commandement de camps de concentration, dont celui d’Auschwitz. Hanns Alexander est un juif allemand de la grande bourgeoisie berlinoise. Fils d’un médecin reconnu, il vit une enfance heureuse, avant de s’exiler à Londres avant le début des massacres. Engagé sous le drapeau britannique, il débarque en 1944 sur les plages normandes. Les premiers témoignages relatifs aux camps ont commencé de filtrer dès 1942 dans les pays alliés. Mais il faudra attendre 1945 et la découverte, par les Alliés, des premiers camps d’extermination, dont Bergen-Belsen, pour que des commissions d’enquête sur les crimes de guerre soient ordonnées. En 1945, Hanns Alexander est sélectionné pour intégrer la première équipe d’enquêteurs britanniques en tant qu’interprète. Il apprend les techniques d’interrogatoire et les pièges à déjouer pour reconnaître les anciens nazis qui tentent de fuir l’Allemagne. C’est ainsi qu’après une traque de plusieurs mois, il retrouve Rudolf Höss en 1946. Celui-ci témoignera au procès de Nuremberg, sera extradé en Pologne et condamné à la pendaison au procès de Varsovie en 1947. Sa mission accomplie, Hanns Alexander rentre en Angleterre où il obtient la nationalité britannique et s’installe définitivement dans son pays d’adoption. Le livre se termine sur le rendez-vous de l’auteur et du petit fils de Höss à Auschwitz, où ce dernier découvre un passé caché par les siens. Ce livre est un bouleversant face-à-face entre deux hommes que rien ne prédestinait à se rencontrer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@