Chronique Un amour de mille-ans de Akira Mizubayashi

Isabelle Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Trente années ont passé mais l’émotion est toujours là. Un merveilleux hommage à la musique, à Mozart et en particulier à son opéra Les Noces de Figaro.

Dans ce roman, Akira Mizubayashi nous entraîne à la suite de Sen-nen. Étudiant japonais à Paris, il a suivi des études littéraires. Pendant celles-ci, il assiste à une série de représentations des Noces de Figaro de Mozart. Il est subjugué par la jeune cantatrice Clémence, qui interprète Suzanne, et se lie d’amitié avec elle. Plus tard, il rencontre sa femme Mathilde pendant un stage de chant. Devenu professeur de littérature française à Tokyo, il décide, à l’heure de sa retraite, de revenir finir ses jours en France. La vie s’écoule calmement. Mathilde est atteinte d’une grave maladie et ne sort pratiquement plus. La musique leur permet encore de partager des instants de communion. Un jour, alors qu’il l’avait perdue de vue depuis longtemps, Clémence lui envoie un message annonçant la reprise des Noces de Figaro dans la même mise en scène qu’il avait découverte trente ans plus tôt. Mathilde laisse Sen-nen assister à cet opéra. Il retrouve les émois du jeune homme qu’il était face à cette œuvre, qui l’a tant ébloui. Il part à la rencontre de ce passé, où amitié, amour et musique sont intimement liés. Enfin, on ne peut s’empêcher d’écouter ou de réécouter Mozart en compagnie de Sen-nen.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@