Chronique Le Cénotaphe de Newton de Dominique Pagnier

NULL

Isabelle Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Alors qu’il cherche des renseignements sur son père et plus particulièrement sur sa vie professionnelle en RDA, le narrateur croise le nom de Manfred Arius. Ce n’est pas un inconnu pour lui, quoique… Il est le père de sa belle-mère Anke, la deuxième épouse de son père. Le texte qu’il a écrit et non publié a permis au narrateur de passer sa maîtrise et de devenir un spécialiste du théâtre baroque allemand. Communiste de la première heure, aventurier, idéaliste, Manfred Arius est concepteur de théâtre et de cinéma. Autrichien de naissance, il a demandé la nationalité allemande lors de la création de l’ex-RDA. Ce roman nous plonge dans toute l’Histoire du XXe siècle, une gigantesque promenade dans la Mitteleuropa, de Vienne à Berlin en passant par Potsdam. Roman de personnages, leurs vies nous sont relatées grâce à un épais dossier de la Stasi, retrouvé dans la maison lors de la succession d’Anke. Un roman foisonnant, très bien écrit, qui nous plonge dans le monde de La Vie des autres, de Good Bye Lénine ou de Quand la lumière décline d’Eugen Ruge (10/18).

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@