Chronique La Tente rouge de Anita Diamant

  • Anita Diamant
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lisa Rosenbaum
  • Coll. «Coll. « Charleston poche »»
  • Charleston
  • 06/01/2016
  • 412 p., 8 €

ISABELLE COURIOL, Librairie de Paris, Saint-Étienne

Paru en 2000 chez Robert Laffont sous le titre La Fille de Jacob , ce roman nous entraîne dans une histoire inspirée par la Bible. Dina, la seule fille de Jacob (du moins la seule dont nous parle ce passage de la Genèse), vit au milieu des deux épouses et des deux concubines de celui-ci. Elle nous raconte la vie d’une fille de berger, où les hommes s’occupent des troupeaux et les femmes filent et tissent la laine. Ces dernières se retrouvent régulièrement dans la tente rouge, lieu réservé aux femmes. Ici, Dina apprend les secrets de sa vie future, mais aussi les rites sacrés de ses ancêtres. Jeune fille, elle s’éprend du fils du roi, Shalem. Jacob refuse ce mariage et certains de ses fils ne peuvent admettre cette alliance. Le destin de Dina bascule et elle ne peut que se réfugier avec l’aide de sa belle-mère en Égypte, où une autre vie l’attend. Anita Diamant parvient à recréer le monde lointain de Dina et à nous plonger dans la vie de ces pasteurs et de leurs traditions.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@