Chronique Apocalypse de Sous la direction de Jacques Cailleteau et Francis Muel

Isabelle Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Angers a la chance d’abriter une des plus belles collections de tapisseries. Celles-ci datent du xive siècle et ont été commandées par Louis Ier d’Anjou à Antoine Bataille, l’un des trois tapissiers officiels de la couronne. Objets de décoration pour rendre plus agréables des demeures austères et mal chauffées, les tapisseries sont aussi signes de richesse et vont agrémenter fêtes et mariages, car elles sont facilement transportables. Souvent avec de simples formes géométriques au départ, elles se couvrent progressivement d’animaux et de fleurs. C’est Jean de Bruges, peintre royal, qui réalisera les modèles de cette « Apocalypse ». Comme une bande dessinée, elle suit en partie le texte de saint Jean. L’ouvrage nous plonge à la découverte de chaque pièce exposée, accompagnée du passage biblique et de notices explicatives. Rouges ou bleues, ces tapisseries témoignent de la formidable créativité qui prévalait à la fin du Moyen Âge, mais aussi de l’importance des mécènes que furent les princes de Valois au temps de Charles V

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@