Chronique Les Photos d’un père de Philippe Beyvin

Isabelle Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Thomas Bentley est un adolescent des années 1980 mais dans sa quinzième année, sa mère lui révèle que son père n’est pas son géniteur. Elle lui déclare également ne pas connaître l’identité de celui-ci, mettant en cause une vie de frénésie due à la libération sexuelle des années 1960. Bousculé par ce secret, Thomas imagine et questionne. Pas de réponses jusqu’au jour où il tombe sur des photos et des cartes postales. Il découvre que cet homme s’appelle Grégoire Tolian, alias Krikor. Il était photographe de guerre et a disparu en 1970 pendant la guerre du Vietnam. Il se lance dans une enquête à la recherche de ce fantôme, rencontre une grand-mère qui lui parle du monde arménien et de la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Il reconstitue l’histoire de cet homme, de France jusqu’en Asie. Il apprend à vivre avec ce grand absent et tente de trouver sa place entre ses deux familles. Philippe Beyvin, éditeur chez Gallmeister, nous offre un beau premier roman, à découvrir sans attendre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@