Chronique Étranges rivages de Arnaldur Indridason

Isabelle Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Après l’avoir abandonné le temps de deux enquêtes, Indridason retrouve son commissaire préféré alors qu’il se trouve en vacances sur les terres de son enfance.

Au cours de ses enquêtes, le commissaire Erlendur n’oublie jamais le traumatisme qui le hante depuis son enfance : la disparition de son jeune frère lors d’une exceptionnelle tempête polaire. Parti en vacances, laissant ses inspecteurs seuls face aux mystères de La Rivière noire et de La Muraille de lave, il arpente les fjords de sa jeunesse. Au cours de ses balades, il rencontre un vieux chasseur de renards. Celui-ci lui raconte l’histoire d’un groupe de soldats britanniques qui s’est perdu pendant une tempête. Certains s’en sont sortis, d’autres pas. Le plus étrange, c’est que ce jour-là une jeune femme a disparu en empruntant cet itinéraire et n’a jamais été retrouvée. Disparition ou, comme on le chuchote, suicide ou même meurtre ? Il n’en fallait pas plus pour attiser la curiosité d’Erlendur et le pousser à tenter de résoudre le mystère. Dans une région aux paysages rudes, en pleine mutation économique et industrielle, notre commissaire va à la rencontre d’un monde bien différent de celui de Reykjavik. Le monde des pêcheurs et des chasseurs possède ses secrets et sait conserver des confidences enterrées au plus profond des mémoires. Erlendur mettra toute son habileté à dénouer les fils d’une intrigue née dans les profondeurs d’un monde disparu.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@