Chronique Légende d’un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant

Isabelle Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Le 8 juin 1945, Robert Desnos meurt du typhus au camp de Theresienstadt, tout juste libéré. Il ne reviendra pas dans sa ville, Paris. Il ne retrouvera pas Youki, la femme qu’il avait choisie comme muse et comme amour éternel. Il ne rejoindra pas ses amis, ceux du surréalisme et de la poésie, du théâtre, du cinéma ou de la radio. Il nous laisse sa merveilleuse poésie à lire et à relire, Rrose Sélavy, Corps et biens, La Complainte de Fantômas, Fortunes et bien d’autres recueils (Œuvres, Desnos, collection Quarto, Gallimard). Avec ce roman, Gaëlle Nohant nous emmène à la rencontre de ce poète extraordinaire. Elle reconstitue pour nous son monde parisien, son environnement, son époque. Elle nous fait revivre les expériences culturelles qu’il partage avec ses amis artistes. Elle nous permet de suivre celui qui s’engagera jusqu’au bout pour ses idées. Un homme qui ne peut laisser indifférent, un poète qui ne peut que réjouir le lecteur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@