Chronique Là d'où je viens a disparu de Guillaume Poix

Isabelle Aurousseau-Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Litzy et Sarah entretiennent une grande propriété. Litzy est salvadorienne, elle est entrée illégalement aux États-Unis mais son fils Zach est né dans ce pays de toutes ses espérances. Quant à Sarah, elle est réfugiée, somalienne, ex-universitaire restée en contact avec sa nièce Angie qui vit à Mogadiscio. Marta a vu son premier fils partir pour l’Eldorado américain mais n’a plus de nouvelles de celui-ci. Son deuxième fils semble vouloir vivre auprès de sa mère jusqu’au jour où les « sirènes » de l’Amérique du Nord l’attirent. Ce texte est un roman choral. Du Salvador aux États-Unis, de la Somalie à la France, les personnages nous relatent la vie des migrants, ceux qui arrivent, ceux qui disparaissent. C’est aussi l’histoire de Jérémy qui s’engage dans un mouvement identitaire, refusant l’arrivée de ceux-ci en France. Guillaume Poix nous entraîne dans un monde où l’espoir d’une vie meilleure se transforme parfois en cauchemar. Un texte qui donne à réfléchir.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@