Chronique L’État du ciel de Pierre Péju

Marc Rauscher Librairie Majuscule Birmann (Thonon-les-Bains)

Si Dieu n’est pas mort, comme le supposait Nietzsche, il semble toutefois se désintéresser de sa création, laissant les hommes livrés à leur destin et les séraphins désœuvrés. L’un d’eux, Raphael, aspire encore à réaliser un petit miracle pour se prouver qu’il n’a pas perdu toute sa superbe. C’est sur le cas de Nora, artiste peintre au bord de la folie depuis le drame qui l’a brisée, et de son mari Matthias, médecin en proie au doute, qu’il choisit de se pencher. La perte du fils de Nora et son repli sur elle-même provoquent de telles tensions dans le couple que celui-ci menace de se disloquer. Raphael va cristalliser autour d’eux les possibilités de bonheur en dormance, leur permettant de retrouver la joie grâce à un enfant. S’il sert de catalyseur, Raphael laisse aussi ses protégés assumer leur choix, montrant par-là qu’il ne peut y avoir de miracle sans y mettre du sien. Véritable conte pour adulte sur fond de crise sociale où l’état de la terre reflète celui du Ciel, L’État du ciel prouve que le bonheur est toujours possible, même quand les obstacles pour l’atteindre sont rudes. Assurément un roman qui fait du bien.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@