Chronique On ne joue pas avec le diable de Patrick Mosconi

Marc Rauscher Librairie Majuscule Birmann (Thonon-les-Bains)

En langage psychanalytique, le riche et ténébreux Michaël Turner est ce qu’on appelle un pervers narcissique et manipulateur. Outre sa passion pour les jeux de hasard, son plaisir favori est de séduire une femme jugée inaccessible pour l’humilier en la livrant à son chauffeur Rachid, qui jusqu’à présent y trouvait son compte. Mais depuis quelque temps, ce dernier est tombé amoureux de la jolie Elena et ne veut plus participer aux divertissements de son patron, bien qu’il craigne de lui avouer. Qu’à cela ne tienne, la jeune femme propose à son amant de jouer le rôle de la victime, ainsi l’honneur sera sauf. Le couple accompagnera donc Turner dans sa tournée des casinos sans qu’il semble s’apercevoir de leur duplicité. Pour bluffer avec un maître du poker comme Turner, il faut des nerfs d’acier et les enjeux de la partie ne tardent pas à s’emballer. Le lecteur n’aura de cesse de se demander qui manipule qui. Et si, en définitive, le manipulateur n’était pas l’auteur… pour notre plus grand plaisir ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@