Chronique La Passagère du vent de Alonso Cueto

  • Alonso Cueto
  • Traduit de l’espagnol (Pérou) par Aurore Touya
  • Coll. «Du monde entier»
  • Gallimard
  • 11/10/2018
  • 0 €
NULL

Marc Rauscher Librairie Majuscule-Birmann (Thonon-les-Bains)

Ancien militaire péruvien, Angel est revenu brisé de la guerre contre le Sentier Lumineux. Ce qu’il a vu à Ayacucho a marqué son esprit. Lorsque sa conscience le taraude trop, il s’abîme dans des combats de catch où les coups reçus l’apaisent. Il occupe un emploi sans reliefs dans une boutique de vaisselle du centre de Lima et essaie tant bien que mal de conserver un semblant de santé mentale. Pourtant, lorsque Eliana franchit la porte de son échoppe, il reconnaît en elle un fantôme de son passé. Tel un esprit de la vengeance antique, elle lui rappelle une faute qu’il a commise et qui le soustrait du monde des vivants. Pour expier sa faute, il est prêt à se condamner au Purgatoire et à se laisser accuser d’un crime qu’il n’a pas commis. Au travers de la quête de rédemption d’Angel, Alonso Cueto nous propose la radiographie de l’âme sud-américaine sur laquelle pèse un fatalisme atavique, dans un Pérou qui peine à panser ses blessures.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@