Chronique Vongozero de Yana Vagner

  • Yana Vagner
  • Traduit du russe par Raphaëlle Pache
  • Coll. «Coll. « Horizons pourpres »»
  • Mirobole
  • 04/09/2014
  • 480 p., 22 €

Marc RAUSCHER (Majuscule-Birmann - 74200 Thonon-les-Bains)

Lorsqu’un virus mortel et inconnu décime la population mondiale, les autorités de chaque pays sont contraintes de prendre des mesures drastiques. Ainsi, en Russie, Moscou et les grandes villes sont ceintes d’un cordon sanitaire militaire qui empêche la population d’entrer ou de sortir jusqu’à la fin de l’épidémie. Dans leur maison de banlieue, Anna, son fils et son compagnon Sergueï assistent anxieux aux événements, attendant une éventuelle sortie de crise, jusqu’à ce que le père de Sergueï les convainque de fuir vers l’île de Vongozero. Les voilà donc lancés sur les routes avec un groupe qui ne cesse de s’étoffer, talonnés par le fléau qui menace de les submerger. Dans cette course contre la mort, malgré les mésententes et la promiscuité, ils vont devoir faire bloc pour survivre. À travers un récit écrit à la première personne, journal de bord d’Anna dans une Russie qui se délite, l’auteur montre quelles peuvent être les réactions de personnes ordinaires placées dans une situation extraordinaire, où, pour garantir la sécurité du groupe, il faut parfois accepter de s’écarter de la morale. Nul besoin de longues descriptions de violence pour construire un roman où la tension est omniprésente.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@