Chronique Les Déracinés de Catherine Bardon

Marc Rauscher Librairie Majuscule-Birmann (Thonon-les-Bains)

C’est au début des années 1930 que Wilhelm fait la connaissance d’Almah au cours d’une soirée réunissant des jeunes intellectuels viennois. Dans une cité aussi sophistiquée que Vienne, leur appartenance à la religion juive ne semble pas les inquiéter. Tout à leur amour naissant, ils ne voient pas les troubles politiques qui agitent l’Allemagne voisine. Lorsque survient l’Anschluss et les premières brimades antisémites, le jeune couple fuit à destination du Portugal. Depuis Lisbonne, des bateaux embarquent des colons juifs pour la République dominicaine qui leur accorde des visas pour créer des cités dans la jungle tropicale. À peine arrivés, ces hommes et ces femmes devront faire face à une nature hostile mais de leurs efforts naîtra Sosua. Wilhelm et Almah devront se transformer en bâtisseurs et s’intégrer à une société humaine servant de prémices aux kibboutzim. S’inspirant de faits réels et alternant les style narratifs, Catherine Bardon nous offre une fresque historique très documentée que l’on referme à regret.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@