Chronique Foulques de Véronique Boulais

Marc Rauscher Librairie Majuscule-Birmann (Thonon-les-Bains)

Foulques-Marie Béranger-Castex est un drôle de personnage, à l’image de l’oiseau qui lui donne son prénom. Sorte de dandy, d’abord désargenté puis rentier très riche, il n’a jamais exercé de métier, se consacre à son analyse et aspire à la popularité. Pour cela, il entretient une foule d’« amis » qu’il s’attache en les invitant au restaurant, en voyage ou à qui il offre des cadeaux, se créant des courtisans dont il attend la reconnaissance. La narratrice, professeur de lettres fondamentalement malheureuse, gravite dans ce cercle. Sous sa plume, nous voyons le groupe se faire et se défaire au gré des caprices de Foulques. Il est saisissant de constater que dans cette comédie humaine qui entoure son antihéros, tous sont blessés par la vie. En creux se dessine une analyse des solitudes qui se regroupent pour créer l’illusion du bonheur ainsi qu’une critique de notre société moderne où, dans les rapports humains, l’avoir prime sur l’être.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@