Chronique Syster de Bengt Ohlsson

  • Bengt Ohlsson
  • Traduit du suédois par Anne Karila
  • Coll. «Coll. « Domaine étranger »»
  • Phébus
  • 14/04/2011
  • 480 p., 23 €

RAUSCHER MARC, Librairie MAJUSCULE-BIRMANN, Thonon-les-Bains

Sur le thème de la disparition d’un être cher, le Suédois Bengt Ohlsson nous invite à suivre le parcours initiatique d’une fillette confrontée à un drame familial. Émouvant.

Miriam, la grande sœur de Marjorie, disparaît un matin de mai. Accaparés par leurs recherches, les parents des fillettes confient la cadette à Tante Ilse, qui vit seule au bord de la mer. De façon touchante, l’auteur évoque les contradictions qui agitent l’âme d’une enfant presque adolescente, mettant en lumière la rivalité qui l’oppose à son aînée, mais aussi leur complicité. Au fil du récit, le regard porté par Marjorie sur les siens change ; elle qui idéalisait sa famille si drôle, réalise qu’elle a subi son lot de tragédies non exprimées. La tante Ilse joue un rôle central dans l’apprentissage de Marjorie. Nimbée d’une aura féerique, provoquant des événements insolites, elle insuffle à la fillette une grande force. Par le biais de l’expérience et du conte, elle la guide le long d’un parcours initiatique où elle va dévider l’écheveau de ses sentiments et grandir en assumant ses contradictions pour accepter sa place dans un monde différent de celui merveilleux de l’enfance. Un chat sert de trait d’union entre le monde des enfants et celui plus sombre des adultes. Figure mythique, il cristallise les craintes et les désirs de Marjorie. Tel un totem, il l’aidera à se construire malgré l’absence de sa sœur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@