Chronique Les Travaux du royaume de Yuri Herrera

  • Yuri Herrera
  • Traduit de l’espagnol (Mexique) par Laura Alcoba
  • Coll. «Coll. « Du Monde entier »»
  • Gallimard
  • 19/01/2012
  • 128 p., 13.31 €

Marc Rauscher Librairie Majuscule, Thonon-les-Bains

Lobo, comme beaucoup de vagabonds, gagne sa pitance en chantant dans les tavernes d’une ville mexicaine. C’est là qu’il rencontre celui qu’il nommera son Roi après avoir rejoint son organisation. Mettant son talent au service du Roi et de sa Cour, où chacun est désigné par sa fonction, il devient l’Artiste qui diffuse les corridos (poèmes issus de la tradition orale mexicaine) et qui entretient la légende du Roi auprès du peuple. Mais le héros si étincelant n’est qu’un narcotrafiquant, dont le palais construit sur une ancienne décharge abrite violences, complots et trahisons. L’Artiste finira par s’apercevoir que son Seigneur est un colosse aux pieds d’argile et prendra l’initiative de faire éclater la vérité dans un ultime corrido lourd de conséquences. Mêlant tradition populaire et critique de la société, Yuri Herrera, sorte de Platon au pays des bandidos, dénonce l’organisation féodale et corrompue du Mexique à travers une allégorie contemporaine, onirique et sauvage de la Caverne.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@