Chronique La Nuit a dévoré le monde de Pit Agarmen

Par Marc Rauscher

Librairie Majuscule-Birmann (Thonon-les-Bains)Les zombies sont à la mode, comme en témoignent un certain nombre de séries télévisées et de BD. Pit Agarmen se penche sur l’actuel retour en grâce des morts-vivants pour nous offrir un savoureux mélange de littérature classique et d’épouvante, servi par une bonne dose d’humour macabre. Invité à une soirée, Antoine, jeune auteur de romans de gare, assiste médusé à la disparition de Paris sous les assauts d’une horde de morts-vivants cannibales. Seul rescapé de la catastrophe, il nous livre les pages de son journal intime, lesquelles démontrent que, contre toute attente, il est possible de s’habituer à la fin du monde… En décrivant le quotidien de celui qui avait la mauvaise habitude d’être solitaire et qui maintenant se sent seul, l’auteur s’empare des codes des récits d’horreur pour mieux les détourner. Pour ne pas céder à la folie, Antoine réorganise sa vie… Après tout, peut-être n’est-il pas le seul survivant… Peut-être pourra-t-il vivre une histoire d’amour ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@