Chronique Un jardin en Australie de Sylvie Tanette

NULL

Marc Rauscher Librairie Majuscule-Birmann (Thonon-les-Bains)

Valérie a choisi de quitter les quartiers Nord de Marseille pour suivre son époux au bout du monde. Le couple a décidé de s’établir en Australie, non pas dans une grande ville mais à Salinasburg, ville minière entre désert et montagne. De leur union est née Elena qui, à trois ans, ne parle toujours pas. Valérie entreprend de faire sortir l’enfant de sa coquille en la faisant participer à l’entretien du jardin dont elle est tombée sous le charme lorsque le couple a acquis la maison. Dans l’imaginaire des aborigènes, ce jardin est « un lieu d’où les morts ne partent pas ». Il semblerait effectivement que, dans l’ombre, Ann, qui a créé soixante-dix ans auparavant ce havre de verdure, continue de veiller sur la plantation et ses occupants. Les voix de Valérie et d’Ann se font entendre en alternance tout au long des chapitres du roman. Nous découvrons deux exils, deux destins mais un même amour pour leurs maris et pour leur terre d’adoption.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@