Chronique Jours tranquilles à Mixing Part de Erlend Loe

  • Erlend Loe
  • Traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud
  • Gaïa
  • 02/04/2014
  • 192 p., 18 €

Marc Rauscher Librairie Majuscule Birmann (Thonon-les-Bains)

Le couple formé par les Teleman a quelque chose d’un peu bancal. Bror ambitionne de devenir un grand dramaturge norvégien, fantasme sur une belle cuisinière anglaise et, surtout, déteste l’Allemagne ; quand son épouse Nina est une professeure d’allemand passionnée par la culture germanique. Accompagnés de leurs deux enfants, ils partent en vacances… en Bavière, dans une location trouvée sur Internet, après que les aléas de la traduction automatique ont réussi à rendre le pays encore plus haïssable à Bror. Arrivés chez le couple Bader, leurs hôtes débonnaires, ils s’apprêtent à vivre de paisibles journées entre excursions en montagne et cours de tennis, dans un lieu rebaptisé par le traducteur informatique Mixing Part. Pendant leurs quatre semaines de séjour, les Teleman ne cesseront de s’asticoter. Jusqu’à se séparer. Parviendront-ils à se retrouver ? Un vaudeville loufoque construit sous forme de dialogues, qui démontre combien Erlend Loe est un maître ès humour absurde.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@