Chronique Le Hibou de Samuel Bjørk

Marc Rauscher Librairie Majuscule Birmann (Thononles-Bains)

Après Je voyage seule (Pocket), Samuel Bjørk fait reprendre du service à son Unité Spéciale de la police norvégienne, toujours menée par Munch et Mia dans un roman tambour battant.

Le corps d’une jeune fille est découvert sur une lande norvégienne par un botaniste. Le cadavre repose au centre d’un pentagramme, est entouré de bougies et de plumes et une fleur a été introduite dans sa bouche. Cela ressemble fort à un meurtre rituel, peut-être satanique. L’inspecteur Munch et son équipe sont mobilisés pour résoudre l’enquête, mais chacun est hantés par ses propres démons à commencer par Munch lui-même, dont l’ex-femme (qu’il aime toujours) doit prochainement se remarier, et sa protégée Mia, bipolaire de plus en plus proche du suicide. Et qu’en est-il du Centre d’Horticulture d’Hurum, maison pour adolescents en difficultés vers laquelle semblent mener un grand nombre de pistes ? Est-ce là que la jeune fille a rencontré son bourreau ? Lorsque apparaît une vidéo montrant les sévices subis par la victime, les nerfs et la résistance des inspecteurs sont soumis à rude épreuve pour résoudre une énigme dont la clé remonte à plus de quarante ans.Avec Le Hibou, Samuel Bjørk propose un thriller fascinant en apportant un soin extrême à la construction de ses personnages même les plus secondaires, où chaque chapitre appelle à la poursuite du livre jusqu’à son dénouement.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@