Chronique Comme une bête de Joy Sorman

Par Marc Rauscher Librairie Majuscule Birmann (Thonon-les-Bains)

À 17 ans, Pim ne se rêve ni rock star, ni patron de l’affaire familiale. C’est en « chevalier-viandard », couteau à découper à la ceinture et tablier en cotte de maille, qu’il s’imagine. Pour lui, être boucher c’est l’assurance de ne pas connaître la crise, c’est assumer la mission sacrée de nourrir les humains. Dans ce roman de formation aux accents épiques, Joy Sorman suit le parcours de Pim, depuis son entrée au Centre de Formation de Ploufragan jusqu’à la mise en œuvre de son projet fantastique destiné à restaurer la grandeur des arts de la boucherie, en passant par son stage en élevage et l’ouverture de son magasin parisien. Il y a du moine-guerrier chez Pim, tant son statut d’artisan des métiers de bouche lui impose discipline et abnégation, mais aussi du poète et du saint François d’Assise, car il respecte et aime tendrement l’animal qui offre sa vie en sacrifice. Sous la plume de Joy Sorman, l’artisan boucher se fait artiste et, parfois, le lecteur est pris d’une subite envie d’entrecôte.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@