Chronique N’ouvre pas les yeux de John Verdon

  • John Verdon
  • Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Philippe Bonnet et Sabine Boulongne
  • Grasset
  • 16/05/2012
  • 572 p., 21.50 €

Marc Rauscher
Librairie Majuscule Birmann, Thonon-les-Bains

Pensant profiter d’une retraite bien méritée après avoir résolu une affaire éprouvante, l’inspecteur Gurney accepte de donner un éclairage nouveau à une enquête apparemment impossible à élucider. La jeune et jolie Jillian Perry a été décapitée le jour de son mariage avec le brillant docteur Ashton, directeur d’un centre thérapeutique pour jeunes filles sexuellement perturbées. Tout accuse le jardinier mexicain du docteur, Hector Flores, disparu malgré les caméras qui filmaient la cérémonie. Gurney va plonger dans un univers plus noir que les apparences ne le laissent deviner. La mariée était une ancienne patiente du docteur Ashton, dont l’institution semble liée à une mystérieuse agence de publicité qui paraît elle-même entretenir de troubles rapports avec une insaisissable famille criminelle sarde. Que dire enfin de Flores, véritable fantôme qui sème les victimes décapitées dans son sillage ? En courts chapitres, Verdon explicite pas à pas le raisonnement de Gurney, jusqu’à un incroyable dénouement.


Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@