Chronique Les Damnés de la commune de Raphaël Meyssan

Marianne Kmiecik Librairie Les Lisières (Roubaix)

Tentant d’échapper à la pluie, le narrateur/auteur de cette magnifique bande dessinée se réfugie dans la bibliothèque historique de la ville de Paris. Il y découvre, par hasard, l’existence d’un certain Lavalette, homme repéré pour ses opinions révolutionnaires à l’époque de la Commune et résidant surtout dans le même immeuble que l’auteur aujourd’hui. D’abord intrigué, Raphaël Meyssan poursuit ses recherches, mais il est loin de se douter que cela occupera six années de sa vie. Consultant des centaines de documents, numérisant plus de 15 000 gravures, lisant de nombreux témoignages, il a atteint une compréhension particulière des événements. Il nous livre un ouvrage exceptionnel, tant par la qualité historique et documentaire de cette histoire, que par la magnificence et l’originalité de l’illustration, uniquement composée de gravures de l’époque. Les Damnés de la commune s’attache ainsi à tout ce qui a conduit à la Commune. Un second volume se penchera sur l’insurrection. J’ai hâte !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@