Chronique La Toile du paradis de HARADA Maha

NULL

Marianne Kmiecik Librairie Les Lisières (Roubaix et Croix)

Orie travaille comme surveillante de musée au Japon. Lorsque sa direction la convoque pour lui annoncer qu’elle doit mener des négociations en vue d’un prêt d’un tableau au MOMA, à la demande du directeur du célèbre musée américain, elle se replonge dans ses souvenirs. Vingt ans plus tôt, au début des années 1980, Orie avait participé à une séance d’expertise insolite. Un riche collectionneur d’art suisse l’avait conviée, en compagnie d’un expert américain, pour expertiser un tableau qu’il venait d’acquérir. Ce J’ai rêvé, semblable au Rêve du Douanier Rousseau, était-il authentique ? Cette séance d’expertise ne devait se faire qu’à partir de la lecture d’un récit en sept chapitres, un chapitre par jour, pour déterminer l’authenticité du tableau. Entre manipulation, faux-semblants, corruption et passion pour l’art, ce roman de Maha Harada est aussi une belle histoire d’amour entre deux passionnés d’art. Un récit haletant qui ravira les amateurs de peinture.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@