Chronique Nageur de rivière de Jim Harrison

  • Jim Harrison
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Brice Matthieussent
  • Flammarion
  • 22/10/2020
  • 272 p., 19.90 €

Marianne Kmiecik Librairie Les Lisières (Roubaix)

Jim Harrison, géant des lettres américaines et auteur emblématique du nature writing nous revient avec deux novellas intimistes et percutantes, dignes de son talent.

« Il avait rêvé du succès tel que le monde le définit, mais il était étonnamment facile d’y renoncer au profit de son premier amour. » Clive, historien de l’art reconnu, aurait aimé faire carrière en tant qu’artiste. À 60 ans, il retourne passer quelques semaines dans la maison de son enfance afin de s’occuper de sa mère malade. À première vue, ce séjour n’a rien de réjouissant ; pourtant, ce retour aux sources permettra peut-être à Clive de renouer avec l’homme qu’il a été et qu’il aurait voulu rester… Thad, quant à lui, est un garçon étrange, plus à l’aise dans l’eau que sur la terre ferme. Lorsqu’il décide de traverser le lac pour rejoindre Chicago, il ne sait pas encore qu’il s’apprête à entamer un périple initiatique qui le fera voguer au gré des plus grands cours d’eau et qui le mènera surtout jusqu’à l’âge adulte. Différentes par le fond et la forme, ces deux histoires résonnent magnifiquement dans la tête du lecteur, se faisant écho et soulevant, chacune à leur manière, les questions fondamentales de l’existence : amour, ambition, bonheur, tragédies… Des personnages profondément humains et attachants, voici la clef de ce texte brillant !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@