Chronique Le Cercle des confidentes, t. 1 de Jennifer McGowan

Marianne Kmiecik Librairie Les Lisières (Roubaix)

Ce roman dense et haletant, fourmillant de complots, de trahisons et d’amitiés, prend pour cadre la cour du château de Windsor dans les années 1550.

Dans les rues de Londres, la jeune Megan survit en exerçant un métier particulier : elle est voleuse. Prenant pour couverture la troupe de théâtre à laquelle elle appartient, l’héroïne détrousse sans vergogne les riches spectateurs qui assistent aux représentations. Lorsque l’entourage de la reine est de sortie, l’occasion de se remplir les poches est trop belle. Pourtant, quelque chose cloche ; Megan se sent épiée… Son don n’est pas passé inaperçu. Sir William s’est rapidement rendu compte que les talents de la demoiselle pourraient s’avérer fort utiles à la cour de la reine Elisabeth. Recrutée de force, Megan pénètre le Cercle des confidentes, un groupe où chacune des cinq jeunes filles qui le compose est affectée à une fonction bien précise. Il y a Béatrice la belle, Jane la fine lame, Anna l’érudite, Sophia l’augure et Meg la fouine. Entraînées à espionner, elles sont les yeux et les oreilles de la reine. Et si, à son arrivée, la méfiance et les rivalités empêchent Megan de voir en ses camarades des alliées, un lien d’une grande force se tisse entre les membres du cercle au fil des épreuves. Jennifer McGowan propulse avec adresse ses héroïnes au cœur de l’Histoire de la couronne britannique, parvenant à créer une atmosphère inquiétante de trahison et de danger, et à construire une intrigue palpitante !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@