Chronique L’Hôtel de Yana Vagner

  • Yana Vagner
  • Traduit du russe par Raphaëlle Pache
  • Coll. «Horizons noirs»
  • Mirobole
  • 05/10/2017
  • 416 p., 22.90 €
NULL

Marianne Kmiecik Librairie Les Lisières (Roubaix)

En à peine quelques pages, Yana Vagner parvient à nous happer comme personne ! Avec un prologue d’une rare efficacité, elle nous fait frissonner en nous racontant le meurtre d’une femme à la montagne : les coups qui lui sont portés nous heurtent de plein fouet, les douleurs qu’elle ressent nous font grimacer, l’espoir qu’elle a encore de survivre nous fait haleter et les questions qu’elle se pose nous font lire avec avidité le reste du livre ! L’hôtel dont il est ici question, situé en altitude et accessible uniquement en téléphérique, abrite neuf Russes (une équipe de tournage composée de quatre hommes et cinq femmes). Quand le cadavre est découvert, les huit amis restant comprennent que le meurtrier se trouve forcément parmi eux. Alors qu’ils sont amis depuis plus de vingt ans, des secrets et tensions viennent dissoudre le petit groupe. Impressionnant de maîtrise, ce thriller psychologique à l’écriture puissante vous emportera de bout en bout ! Un polar glaçant !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@