Chronique Horse lover de Alan Day

Marianne Kmiecik Librairie Les Lisières (Roubaix)

Ayant passé son enfance dans un ranch en Arizona, Alan Day a très tôt côtoyé les chevaux ; il nous livre ici un texte au rythme enlevé sur les mustangs sauvages !

Lorsque, à la fin des années 1980, un de ses amis parle à Alan Day d’un ranch à vendre dans le Dakota du Sud, le cow-boy possède déjà deux ranchs d’élevage de bovins et ne voit pas très bien ce qu’il ferait d’un troisième. Mais une fois sur place, c’est le coup de foudre ! Les collines verdoyantes, la rivière qui serpente au milieu des terres et les herbes folles le font chavirer. Il décide alors de s’en porter acquéreur et envisage d’y accueillir des mustangs. Ces chevaux sauvages sont trop nombreux, parqués dans des zones de détention, abattus parfois et rarement adoptés. Alan rêve de leur offrir un havre de paix et de tranquillité : une réserve de chevaux, ce serait une première ! Mais les obstacles sont nombreux... Dans Horse lover, il relate son parcours pour parvenir à son but, les aléas administratifs, les rencontres, le travail pour apprivoiser les chevaux, les pépins aussi, les pertes douloureuses et le travail acharné. Ode à la nature et aux chevaux sauvages, ce récit nous embarque au cœur d’un décor grandiose, s’inscrivant dans la lignée des plus grands écrivains de nature writing. Voilà un texte qui démontre qu’accomplir de belles choses restent toujours possibles. Une grande bouffée d’air frais.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@