Chronique Tant que mon cœur bat de Madeline Roth

Marianne Kmiecik Librairie Les Lisières (Roubaix)

Composé de deux textes aussi intenses l’un que l’autre, Tant que mon cœur bat nous propulse au cœur de la passion. Dans ce qu’elle peut avoir de plus affolant.

Esra, jeune fille de 17 ans, tombe éperdument amoureuse d’un homme plus âgé qu’elle. Artiste torturé, Antoine exerce une fascination malsaine sur l’adolescente. Mais très vite, l’idylle tourne mal : manipulateur, menteur, Antoine pousse Esra vers la folie. Alors que son amour insensé l’empêche de réagir, la jeune fille contacte Bastien, un ami de lycée très amoureux d’elle, afin qu’il l’aide à se sortir de cette relation destructrice. Petit à petit, il faut reprendre des forces, ne plus avoir peur, aller de l’avant. Second texte : lorsque Cyril apprend que Laura s’est suicidée, il replonge dans ses souvenirs. Leur relation n’en fut pas vraiment une, l’amour ne fit jamais réellement partie de l’équation et il sent bien que ses torts sont nombreux dans cette histoire... Entre culpabilité et désir de se dédouaner, Cyril tente de reconstruire le puzzle de leur histoire. L’écriture ciselée de Madeline Roth rend chaque détail étonnamment puissant. Son style d’une force impressionnante nous heurte et nous force à voir les choses, à ressentir les histoires. Osant évoquer des sujets difficiles, elle marque son lecteur, le touche profondément et le bouleverse par son empathie pour les personnages.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@