Chronique Nobelle de Sophie Fontanel

Marianne Kmiecik Librairie Les Lisières (Villeneuve-d’Ascq et Croix)

Après Grandir (2010), L’Envie (2011), La Vocation (2016) et Une apparition (2017), tous publiés chez Robert Laffont, Sophie Fontanel nous revient avec Nobelle, un texte poétique et délicat sur l’enfance et l’aspiration à écrire. Alors qu’elle vient d’apprendre qu’elle est la lauréate du prix Nobel de littérature, Annette Comte pense immédiatement à Magnus. Elle décide alors de revenir, dans son discours de remerciement, sur l’été de ses 10 ans, été particulièrement marquant dans sa décision de devenir écrivain. Alors qu’elle passe ses vacances avec sa famille dans un petit village du Sud, dans une maison prêtée par un éditeur avec lequel son père, imprimeur, travaille, Annette fait la connaissance de Magnus, le fils de l’éditeur. Les deux enfants se lient d’amitié, et même un peu plus. Mais la jalousie, le manque d’attention d’un père envers son fils et le désir d’être au centre des événements sont sur le point de gâcher ce bel été.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@