Chronique Le Parfum des fraises sauvages de Angela Thirkell

Marianne Kmiecik Librairie Les Lisières (Roubaix)

Comédie fantasque et exaltante, Le Parfum des fraises sauvages nous embarque dans la campagne anglaise de l'après Première Guerre mondiale. Humour et amour au programme.

La famille Leslie est riche. Sa demeure se trouve dans la charmante bourgade de Rushwater. La mère, Emily, est une femme singulière, sans cesse plongée dans une activité créatrice. Henry, le père, bien plus terre à terre, perd parfois patience face à sa femme. Après la mort de leur fils aîné, tué à la guerre, le couple cherche à se rapprocher de ses trois autres enfants. Agnès, la mère de famille un brin idiote, John, l'éternel célibataire, et David, l'artiste bellâtre. S'ajoute à ce tableau une ribambelle d'employés, majordome, chauffeur, gouvernante et cuisinière... Mais cet été-là, une toute jeune personne, Mary Preston, 18 ans, nièce par alliance d'Agnès, vient se ressourcer à la campagne. Très vite, le charme de David opère et Mary se laisse entraîner dans les aventures fantaisistes du jeune prodige… bien que ceci ne soit pas du goût de tout le monde. Charmante comédie à l'anglaise à la grâce surannée, Le Parfum des fraises sauvages réjouit aussi le lecteur par son humour, son sens de la réplique et du commentaire, la cocasserie des situations et l’espièglerie de personnages aux personnalités atypiques. Une lecture divertissante et réjouissante.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@