Chronique Article 353 du Code pénal de Tanguy Viel

Marie Hirigoyen Librairie Hirigoyen (Bayonne)

Extérieur jour, partie de pêche dans la rade, au large du grand port ouvert sur l’océan. Un homard, deux tourteaux dans le casier que Kermeur et Lazenec viennent de relever. Ainsi commence le monologue de Martial Kermeur, ouvrier de l’arsenal au chômage, revenu seul à quai, accusé de meurtre. Devant le juge, il rembobine les dernières années de son existence ordinaire et fait dérouler les événements qui l’ont conduit inexorablement jusqu’à l’acte fatal. « La suite est écrite par les courants qui savent rejeter les corps le long des côtes. » C’est le récit d’une escroquerie immobilière qui a englouti sa prime de licenciement après une cascade d’échecs personnels. C’est l’histoire de la perte, d’une série noire de pertes gravées dans le cœur, dans la chair d’un homme, coup après coup reçus en silence. Un jour, comme malgré lui, la mécanique s’inverse, comme déréglée par un trop-plein d’injustices. La calme révolte d’un indigné poussé à bout.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@